Feu dans les Pyrénées-Orientales : les images qui témoignent d’une lutte acharnée

L’incendie exceptionnel qui a éclaté lundi après-midi dans les Pyrénées-Orientales a menacé de multiples communes dont Saint-André, Sorède et Argelès-sur-Mer. Grâce à l’intervention héroïque des sapeurs-pompiers, des centaines de maisons, des dizaines d’entreprises et plusieurs campings ont été sauvés de la dévastation. Le préfet des Pyrénées-Orientales, s’exprimant depuis la salle Jean Carrere d’Argelès-sur-Mer, a confirmé que 30 maisons avaient été touchées, dont 8 avaient vu le feu pénétrer à l’intérieur.

Malgré le feu fixé après avoir ravagé 500 hectares, une prudence reste de mise face au risque de reprise, bien que le vent soit désormais plus clément. L’incendie, qui a démarré en fin d’après-midi dans une région à forte affluence touristique, a été alimenté par des conditions météorologiques extrêmes, combinant chaleur, sécheresse et des vents atteignant 80km/h.

L’effort conjoint de plus de 650 pompiers, dont 430 sapeurs-pompiers du SDIS 66, épaulés par une flotte impressionnante d’avions et d’hélicoptères, a permis d’éviter une catastrophe plus grande. Cinq campings et deux lotissements ont été évacués et des plans de sauvegarde ont été mis en œuvre, permettant d’accueillir près de 3 000 personnes dans des refuges. Heureusement, dès minuit, certains ont pu retourner dans leurs logements.

Durant cette bataille contre le feu, 17 sapeurs-pompiers ont subi des blessures légères, et un d’entre eux a été hospitalisé après une chute. Il est toutefois rassurant de noter qu’à ce jour, aucun civil n’a été signalé blessé.

Publié à 10:25 • 15/08/2023